• Thomas Khun

    Bruno Chrétien
    Expert Retraite
    Président du Cabinet Factorielles

    Bruno Chrétien

    Passionné de droit social et d'histoire, Bruno CHRETIEN est un ancien élève du Centre National d'Etudes Supérieures de Sécurité Sociale, l'école de formation des cadres et directeurs de sécurité sociale (Cness devenu aujourd'hui l'EN3S).

    En 1987, il entre à la caisse de retraite Organic à Lyon comme chef du service retraite. Deux ans après, il est promu directeur adjoint puis directeur de cette caisse dédiée aux commerçants.

    C'est en 1994 qu'il crée Factoriellesles, société dédiée à la formation et à la conception de logiciels pour les professionnels du conseil et du patrimoine (experts-comptables, notaires, assureurs, conseils en gestion de patrimoine indépendants).

    M. CHRETIEN est également Président de l’Institut de la Protection Sociale et de PREVISSIMA. Invité régulièrement à participer à des tables rondes et à des conférences, Bruno CHRETIEN est un orateur apprécié.
  • Pascal Langlois

    Loïc Rousteau
    Responsable de Pôle
    LCL Banque Privée

    Loïc Rousteau

    En complément d’ un DES en gestion de patrimoine, Loïc Rousteau est diplômé d’un 3ème cycle en ingénierie patrimoniale.

    Il intègre le LCL en 1991 et y occupe successivement différents postes en relation avec la clientèle haut de gamme.

    En 2007, il est nommé directeur adjoint de Pôle Banque Privée puis Directeur du Pôle Languedoc Roussillon en 2011.

Vos questions et nos réponses

hervé : Bonjour, Quel type d'investissements faut-il considérer une fois en retraite si l'on ne privilégie pas le patrimoine transmis aux descendants ?
Si votre objectif est la rentabilité et les revenus de vos investissements indépendamment du capital que vous pourriez transmettre à vos enfants, vous avez la liberté de choisir les investissements en phase avec vos besoins (immobilier ou assurance vie).
A noter qu' une fraction du patrimoine est par transmission légale en présence d'héritiers réservataires (enfants, conjoint survivant) obligatoirement transmissible aux descendants.
Par contre vous pouvez agir librement sur la quotité disponible en fonction du nombre d'hériters réservataires, qui vous permet de transmettre votre investissement en ne privilégiant pas les descendants.
Par exemple à travers l'assurance vie qui permet de désigner un bénéficiaire particulier autre que les héritiers réservataires.
cf guide retraite
ADEL : Bonjour, Comment préparer sa retraite pour un jeune qui va commencer sa vie active ? Que me conseillez vous ? Dois je toujours croire au système de répartition ? Y a t il une alternative ? merci pour votre reponse
Comme précisé par Bruno Chrétien lors de la web Conférence, il est indispensable aujourd’hui de se constituer un complément de retraite qui viendra s’ajouter au socle assuré par les régimes de répartition.
Pour un jeune qui rentre dans la vie active, nous allons plutôt préconiser un contrat d'assurance vie avec versement régulier. En effet, en cas de besoin, vous aurez la possibilité de racheter toute ou partie de votre épargne. L’assurance vie bénéficie également d’un régime fiscal attractif qui prévoit une imposition dégressive au fur à mesure que la durée du contrat s’allonge.
J.P. VOYER : Que faut-il penser de LA RETRAITE MUTUALISTE du COMBATTANT ? Cordialement.
La Retraite Mutualiste du Combattant est un produit permettant de se constituer une rente viagère. C’est également un produit fiscal qui permet de déduire de ses revenus les versements effectués.
Ce type de Produits n'est proposé que par des structures Mutualistes habilitées et est réservé aux anciens combattants.
manigot : bonjour, a propos de question, j'ai fait demander en décembre 2015 par l'intermédiaire de ma banque privée agence de Perpignan (66) mes points de bonifications pour bénéficier d'un "cadeau" avant la fin d'année, sauriez vous ou je dois me renseigner pour savoir si cette demande est toujours en cours ? ou perdue ? très cordialement et mes meilleurs vœux pour la nouvelle Année
Mr Manigot
Pour la réception de votre commande, il faut compter 8 semaines à partir de la date de votre commande. N'hésitez pas à le remonter à votre conseiller si vous n'avez toujours rien reçu après ces 8 semaines.
BEAUGRAND Alain : Plus un constat qu'une question.J'ai demandé à LCL la liquidation de mon contrat Madelin, présenté comme un excellent produit pour la retraite le 05 janvier 2015.A ce jour, je n'ai aucune réponse de PREDICA et de LCL, et je n'ai perçu aucune rente depuis un an.S'agissant d'une rente "à vie", PREDICA (ou LCL) a déjà gagné un an de rente non servie. Est-ce une pratique habituelle de LCL, dont ses clients doivent être informés ?
Votre réclamation, étroitement suivie par votre conseiller, est en cours de traitement par l'assureur.
papaledino : Que peut-on encore faire à 57 ans ?
A 57 ans, il faut commencer à estimer quels seront ses besoins pour vivre à la retraite et regarder comment son patrimoine est susceptible de vous procurer les revenus nécessaires à vie. C’est l’objectif d’un rendez-vous retraite auprès de votre conseiller.
On va ainsi dans la majorité des cas proposer des arbitrages au sein du patrimoine déjà existant.
Parmi les solutions possibles, il y a notamment les contrats d’assurance vie qui garantissent un complément de revenus à vie. Ces produits se présentent sous la forme d’un contrat exclusivement investi en unité de compte dont les versements sont investis sur les marchés financiers. Le capital est soumis aux fluctuations des marchés et n’est pas garanti. Le montant minimal du futur complément de revenu est quant à lui connu dès la signature du contrat et est garanti à vie. Aujourd’hui, ce type de contrat garantit un taux de revenu annuel de 3,4% à 65 ans.
US : Bonjour, En tant qu'US person ( résident US)il n'est pas possible de détenir des FCP ou des obligations et le portefeuille doit être intégralement constitué d'actions. Alors dans le contexte actuel, quelles peuvent être les options pour sécuriser son patrimoine ?
L’obligataire en direct n’est plus adapté, seule une allocation en cash et actions en direct est adaptée au contexte actuel pour permettre à une US PERSON (résident US) de préserver son patrimoine.   
ROUDEIX :1/Inconvénients d'un déblocage de fond par rente (ex : PERP)?
2/Est-il avantageux fiscalement de procéder à des déblocage de fonds d'assurance vie mensuels pour s'assurer des "revenus" complémentaires mensuel pendant sa retraite?
3/Quels sont les risques de modifications du régime fiscal des assurances vie?
1/ Concernant les conditions de déblocage du PERP, nous vous confirmons que cela ne peut intervenir qu’en rente viagère avec toutefois 2 exceptions :
- Au moment du départ à la retraite, vous pouvez demander à bénéficier d'une partie de l'épargne retraite sous forme de capital à hauteur de 20%, et jusqu’à 100% en cas de primo acquisition de votre résidence principale.
- Avant votre départ en retraite vous pouvez récupérer la valeur de rachat de votre contrat dans les cas suivants : surendettement sous certaines conditions, invalidité 2e et 3e catégorie de la sécurité sociale, chômage en fin de droit, liquidation judiciaire, décès du conjoint.

2/ Le rachat partiel programmé bénéficie des mêmes règles fiscales qu’un rachat partiel ponctuel ou qu’un rachat total. Ainsi, la fiscalité ne s’applique qu’au montant des intérêts inclus dans le montant du retrait.

Vous avez le choix entre intégrer les intérêts à votre revenu imposable ou opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire au taux de :
• 35 % avant 4 ans
• 15 % entre 4 et 8 ans
• 7,5 % à partir de 8 ans
Quel que soit le choix de votre fiscalité, après 8 ans, un abattement de 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune s’applique annuellement sur les plus-values imposées, tous contrats confondus.
Les prélèvements sociaux sont dûs au dénouement du contrat et en cas de rachat partiel. Pour le support en euros, les prélèvements s’opèrent chaque fin d’année et en cas de rachat total de ce support par arbitrage.

Le traitement fiscal dépend de la situation de chaque investisseur et est susceptible d’évoluer dans le temps.

3/ Il n’y a aucune évolution de la fiscalité de l’assurance vie dans la loi de finances pour 2016.
DLV : Bonjour, Pouvez_vous me dire ce que vous pensez du PERP, il permet une déduction fiscale mais les conditions de perception du capital ne sont pas à 100%. Jusqu'à quel niveau et à quel âge conseillerez vous d'utilser ce dispositif? Sachant que je ne seari aps dispoinble le 19 janvier pouvez-vous me faire un retour par mail. Merci de votre réponse.
Ouvert à tous, le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) procure un complément de retraite garantissant un revenu à vie, versé sous forme de rente. Comme pour l’assurance-vie, les versements sont libres ou programmés, avec un choix de supports sécuritaires et/ou offensifs. L’épargne-retraite n’est pas disponible pendant la phase de constitution du complément de retraite, sauf circonstances exceptionnelles (invalidité, expiration des droits aux allocations chômage, cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire, décès du conjoint surendettement…).
Au moment du départ à la retraite, vous pouvez demander à bénéficier d'une partie de l'épargne retraite sous forme de capital à hauteur de 20%, le solde servira à calculer votre rente.

Le Perp est particulièrement attractif pour les personnes fortement imposés.
Les versements effectués en 2016 sont déductibles de vos revenus 2016 déclarés en 2017 dans la limite de 10 % de vos revenus d’activité nets de frais professionnels de 2015, avec un minimum de 3 804 € (soit 10 % du PASS 2015 (1)) et un maximum de 30 432 € (soit 10 % x 8 PASS 2015 (1)).
La réduction d’impôt est d’autant plus élevée que vous êtes fortement imposés : 1 000 € versés sur un PERP procurent 410 € d’économie d’impôt si vous êtes taxés au taux marginal de 41 %, mais seulement 140 € si vous êtes à 14 %.,
La rente viagère perçue à la retraite est imposée comme votre pension.
Chez LCL, Il est possible de souscrire un PERP jusqu’ à 68 ans et tant que l’on n’a pas fait valoir ses droits à la retraite

(1) En 2015 le montant du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) est de 38 040 €
wild47 : Quelles sont les donations aux enfants ou autres opérations sur son patrimoine qu'il est préférable de faire avant l'âge de 70 ans ?
Jusqu'en 2011, l'âge du donateur pouvait permettre d'obtenir une réduction des droits de donation. Désormais quelque soit votre âge vous pouvez effectuer une donation partage de certains biens en faveur de vos enfants et profiter de l'abattement en ligne directe de 100 K€ par enfant et par parent renouvelable tous les 15 ans.Toutefois, l'âge du donateur aura de l'importance dans le cadre d'une donation en démembrement de propriété. De même, les dons familiaux de sommes d'argent (art 790 G du CGI) , permettent de transmettre des liquidités aux enfants, petits-enfants, neveux ou nièces dans la limite de 31 865 € tous les 15 ans lorsque le donateur a moins de 80 ans et que les donataires sont majeurs. Enfin, il est conseillé de souscrire un contrat d'assurance-vie avant 70 ans pour bénéficier de la fiscalité avantageuse de l'article 990 I du CGI. En effet, les capitaux décès reçus sont exonérés à hauteur de 152 500 € par bénéficiaire puis soumis à une taxation de 20 % jusqu'à 700 000 € et 31,25 % au delà.
Pierre34 : J'ai 63 ans et je viens de prendre ma retraite. Je connais ma pension et mes besoins actuels.L'espérance de vie à 60 ans étant déjà confortable, il n'est pas illusoire de vivre encore pendant 20 ou 30 ans. Or j'imagine qu'à cette horizon, les pensions se seront érodées en raison du déséquilibre actifs/retraités. Par ailleurs les besoins du 4ème age risquent d'augmenter. Quelle est votre analyse? Comment prévoir encore pour la suite quand on commence sa retraite? Merci
Afin d’analyser votre situation, nous vous invitons à prendre contact avec votre conseiller en vue d’un rendez-vous retraite. Ensemble vous déterminerez comment optimiser au mieux votre capital dans une optique retraite. D'ores et dejà, nous vous invitons à decouvrir LCL Revenus Garantis Vie, dont l'obectif est justement de garantir un revenu à vie quelle que soit sa durée (Consulter la fiche sur les revenus garanties vie)
Michel Grach : bonjour, après 30 année de salariat je bascule sur un statut d'entrepreneur indépendant. Quels options/produits/stratégies sont à mettre en place afin d'optimiser me retraite sans "sur charger" ma structure? Mg
La solution spécifique retraite pour un travailleur non salarié est le contrat Madelin qui permet au-delà de la préparation de la retraite de bénéficier d'avantages fiscaux (cf. LCL en clair Pro lignes de vie Mettre un lien). Mais toutes les autres solutions retraite sont également accessibles. Afin de définir lesquelles correspondent à vos attentes, nous vous invitons à prendre rendez avec un conseiller Banque Privée.
Malfondet : Déjà a la retraite , donc pas en période préparatoire ,je souhaiterais savoir vers quels placements orienter mon epargne pour constituer un complément de ressources sans risques , sans trop de soucis de gestion ou de suivi financier non stop. Merci; Je ne souhaite pas , si la question est traitée, qu'elle soit associée a mon nom. CM
L’assurance vie et/ou certaines solutions d’immobilier papier devrait pouvoir répondre à vos attentes.
Afin d’analyser ces différentes solutions, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un conseiller LCL Banque Privée.
Géraldine : Quel est l'âge optimum pour préparer sa retraite? Comment faire quand on est au SMIC ?

Comme nous l'avons dit lors de la conférence, le plus tôt est le mieux pour commencer à préparer sa retraite.
Pascal LAFEUILLE : Comment ma banque peut-elle m'informer sur l'évolution de mes revenus au jour J de la retraite, voire orienter ma gestion patrimoniale en vue d'un maintien de niveau de vie, éventuellement organiser une transmission douce envers les enfants ?
Ça n’est pas votre banque qui va vous informer du montant de la retraite qui vous sera servi mais les organismes de retraite auprès desquels vous avez cotisé.
En revanche, vous avez la possibilité de prendre rendez-vous avec un conseiller LCL Banque Privée pour analyser avec lui, dans le cadre d’un rendez-vous retraite, les solutions à mettre en œuvre pour compléter votre retraite.